Untitled Post

Ministère des armées

Septembre 1943, la libération de la Corse

  

Un groupe de maquisards de la région de Sartene lors de la libération de la Corse en 1943

Un groupe de maquisards de la région de Sartene lors de la libération de la Corse en 1943. Source : Presse anglaise

La Corse, occupée du 11 novembre 1942 au 4 octobre 1943, est située dans un théâtre de guerre qui englobe l’Afrique du Nord, l’Italie péninsulaire et insulaire. Son sort est étroitement lié à l’évolution politique de l’Italie fasciste et à ses péripéties militaires.

Corps 1

Le soir du 8 septembre 1943, la BBC annonce un armistice entre l’Italie et les Anglo-Américains. Il est tenu secret depuis sa signature à Cassibile, en Sicile, cinq jours plus tôt, l’Italie craignant avec raison que cette annonce n’accélère le flux des troupes allemandes qui pénètrent sur son territoire depuis août. En Corse, que les Italiens occupent depuis le 11 novembre 1942, un ordre d’insurrection est lancé aux résistants. Il est signé par le comité départemental du Front national, mouvement de résistance initié par les communistes en 1941. Sa décision n’est pas improvisée. Le Front national corse, qui a réussi à unifier la résistance régionale dans le courant de 1943, sait pouvoir disposer d’environ 12 000 hommes prêts à combattre sans attendre un débarquement. Un combat dirigé contre les Allemands puisque l’Italie a capitulé.

(Lire la suite ici)