FACEBOOK PASSE A LA LOUPE LES INFOS SUR LE COVID 19

Facebook a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation de la désinformation sur le Covid-19 en alertant les utilisateurs lorsqu’ils ont interagi avec des contenus fallacieux. Jeudi, le vice-président de l’intégrité chez Facebook, Guy Rosen, a annoncé que le géant des médias sociaux va commencer à informer les utilisateurs lorsqu’ils ont aimé, réagi ou fait des commentaires sur des contenus trompeurs liés au coronavirus. Après Whatsapp, c’est donc Facebook qui tire la sonnette d’alarme contre les fake news. Il semble que les algorithmes ne soient pas encore tout à fait au point, et que c’est en fait l’empreinte numérique, la source codée du contenu, qui est repérée et qui déclenche le message chez Facebook et qui empêche l’envoi en nombre chez Whatsapp. 

C’est plutôt un filtrage qui est mis au point, pour empêcher l’envoi massif de messages, vidéos, photos ou textes, unique et répété, donc supposés viraux. Ce qui est souvent le cas des fake news qui sont partagées très rapidement à partir d’un premier émetteur qui inonde ensuite son carnet d’adresse, et ainsi de suite. 

Certains y voit une mesure de contrôle des géants des réseaux sociaux sur la vie privée, d’autres au contraires saluent une vigilance accrue en cette période de Covid 19, pour empêcher une contamination mentale, par le diffusion de fausses nouvelles. Affaire à suivre. L’ enquête de Forbes : https://www.forbes.fr/technologie/coronavirus-facebook-en-guerre-contre-les-fake-news/  

JP TROADEC – C REVILLE