Les nouvelles du front de la Résilience


RESILIENCE en région Auvergne Rhône-Alpes : Principales activités du vendredi 3 avril au samedi 4 avril 2020

Voici les opérations menées ces derniers jours dans le cadre de l’opération « Résilience », pour la zone de défense et de sécurité Sud-Est, Auvergne-Rhône- Alpes.

 

Evacuations sanitaires par avions et hélicoptères de l’Armée de l’air Plusieurs transferts de patients en réanimation d’Orly vers les centres hospitaliers de Clermont-Ferrand (63) et Aurillac (15) ont eu lieu. En tout, ce sont 19 patients en réanimation qui ont été évacués vers la région AuRA, en huit rotations assurées par des aéronefs de l’armée de l’Air : A400M, Casa, Puma et Caracal, dont la soute a été aménagée avec l’équipement spécialisé du SAMU.

  • Ain (01) Acheminement de matériel sanitaire depuis l’hôpital de Bourg en Bresse vers les sites désignés par le plan de déploiement de l’ARS en début de semaine, par des unités de « Résilience » du 68e RAA de La Valbonne. 
  • Loire (42)Des unités du 68e RAA de La Valbonne ont participé à la protection du magasin général de l’hôpital de Saint-Etienne. Et d’une entreprise de production de masques à Roanne. 
  • Puy de Dôme (63) Installation d’un centre d’accueil spécialisé COVID19 par des militaires du 28e RT d’Issoire. Ils ont aménagé un gymnase avec des boxes de filtrage, des tours d’énergie et installé une connexion internet. 
  • Rhône (69)Les unités de « Résilience » ont acheminé du matériel sanitaire à destination de la communauté enseignante qui assure l’éducation des enfants de soignants. 
  • Haute-Savoie (74) Des unités « Résilience » de Haute-Savoie ont acheminé du gel hydroalcoolique et du matériel sanitaire en provenance des Eaux d’Evian et de Galderma vers un lieu de stockage dédié, en vue d’être distribué selon le plan de déploiement de l’ARS. Ces mêmes unités apporteront à nouveau leur soutien aux service de santé public pour transporter du matériel sanitaire. 


______________________________________________________


OPERATION RESILIENCE : 230 élèves des EMSLB renforcent les hôpitaux militaires 

Sur la base du volontariat, plus de 230 élèves médecins, infirmiers, pharmaciens et aides-soignants des écoles militaires de santé de Lyon-Bron (EMSLB), ont rejoint les hôpitaux d’instruction des Armées (HIA) de toute la France pour prêter main forte dans la gestion de la crise de COVID19. 

C’est la première opération pour les élèves des EMSLB, tous volontaires, ils étaient 236 à aller renforcer les HIA de Bégin, Percy, Sainte-Anne, Laveran, Clermont-Tonnerre, Metz, Lyon et Bordeaux. Certains sont également intégrés dans les équipes de l’élément militaire de réanimation (EMR) à Mulhouse. Ils sont encadrés par les professionnels du service de santé des Armées (SSA) pour exercer leur mission dans les meilleures conditions. 

Avant leur départ, tous les élèves ont suivi aux EMSLB des stages de sensibilisation à l’habillage/déshabillage spécifique à la prise en charge de patients contaminés, dispensée par la cheffe du département des formations militaires et la cellule médico-opérationnelle. Après un cours théorique sur les symptômes, risques de contaminations et mesures préventives, ils ont suivi un atelier pratique sur les procédures d’habillage et déshabillage appliquées à l’HIA Desgenettes (Lyon). 

Les élèves ont également donné leur sang au profit du centre de transfusion sanguine des Armées (CTSA), qui a collecté 298 dons du sang en 2 jours. 

La contribution des jeunes militaires du SSA ne s’arrête pas là, certains d’entre eux sont intégrés dans les services téléphoniques du SAMU de Lyon. 

Des relèves sont prévues dans les semaines à venir afin de pouvoir assurer un roulement et un soutien dans la durée.

https://www.esa.sante.defense.gouv.fr/creation-des-emslb

__________________________________________________

                                                      Paris, 31 mars 2020

Lancement du service de consultation médicale à distance du Service de santé des armées

  • Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, la médecine des forces du Service de santé des Armées met en place un service de consultation médicale en télémédecine à tous les agents civils et militaires du ministère des Armées, ainsi qu’à leurs familles.
  • Disponible 24h/24, ce service de télémédecine consiste à informer, diagnostiquer et orienter le personnel du ministère vers le service le plus adapté à leurs besoins.
  • Florence Parly, ministre des Armées, salue la démarche de la direction de la médecine des forces du Service de santé des armées. JPT via DICOD.

Le ministère des Armées est engagé pour la protection de ses agents contre le Covid-19. La médecine des forces du Service de santé des armées lance aujourd’hui un service de consultation médicale à distance, à disposition de tous les agents civils et militaires du ministère ainsi que de leurs familles.

Cette offre de télémédecine disponible et opérationnelle 24h/24 consiste à répondre aux questions du personnel, à organiser si nécessaire des consultations en visioconférence ou par téléphone et à orienter les patients, le cas échéant, vers l’antenne médicale ou l’hôpital le plus proche.

Les agents civils et militaires du ministère auront accès à une plateforme leur fournissant, en fonction de leur position géographique, une adresse mail et un point de contact pour formuler leurs demandes.

Florence Parly, ministre des Armées, adresse ses félicitations et des remerciements à la médecine des forces du Service de santé des armées pour la conduite de ce projet.

JPT via EMZD et DICOD