Responsables de sûreté et de sécurité, privés ou publics : votre livre de chevet…

La littérature consacrée à la sûreté est habituellement plutôt technique. Jean-Jacques RICHARD, homme d’expérience s’il en est, prend de la hauteur et livre ici une vision stratégique : l’Art de la sûreté, avec un grand A.

Plus qu’une approche centrée sur le terrain, il s’agit ici de poser quinze principes fondamentaux de la stratégie de sûreté dans les organisations. Quinze chapitres courts, incisifs, rythmés que l’on lira d’abord d’une traite puis que l’on reprendra posément, un par un selon la maturité du chantier que l’on mène. A garder donc à portée de la main, le responsable sûreté trouvera ici matière à réflexion et aussi une réponse ponctuelle à la question du jour ; le tout structuré au sein d’une réflexion globale.

Un exemple ? le chapitre sur la nécessité de connaître ses forces et ses faiblesses. Une évidence pour qui a lu Sun Tzu, et qui dans cet opus est décortiqué entre les outils comme l’audit de sûreté et l’intérêt d’obtenir un regard extérieur, le tout au sein d’un équilibre délicat, une harmonie entre tous les éléments de la chaîne  de protection…

Thomas d’Aquin décrivait la beauté comme résultant de trois facteurs, integritas, consonantia, claritasque : ici tout est dit, il ne manque rien, nous avons l’intégrité. Nos quinze préceptes sont parfaitement harmoniques et cohérents entre eux, nous avons la consonance. Et il émane de cet ouvrage un rayonnement certain, voilà la clarté.

Le résumé :

Contrairement à l’art de la guerre qui a pour objectif principal de vaincre un ennemi, l’art de la sûreté a pour objectif de protéger celles et ceux qui ne sont que des victimes de toutes ces “guerres” . Ces victimes se nomment citoyen, salarié, cadre, fonctionnaire, retraité, petites et grandes entreprises, policier, médecin, infirmier, adolescent, étudiant, musicien… , leur seul point commun étant celui d’être des victimes d’une violence physique et/ou psychologique qui n’est plus supportable.

Trouver de la sérénité et de la quiétude a un prix. Et ce prix ne repose que sur les niveaux de conscience et de volonté de ceux qui sont en mesure d’impulser des stratégies afin de protéger les personnes et les biens dont ils ont la charge. Contrairement à beaucoup de livres sur ce sujet, “L’art de la sûreté” ne vise pas à donner des conseils d’ordre méthodologique, mais uniquement à expliquer ce que devrait être la sûreté.

Ce livre a pour objectif de faire découvrir à tous ceux qui s’intéressent à cette thématique que la sûreté est un sujet complexe qui demande une véritable profondeur dans chacune des actions qui sont conduites, mais aussi une orchestration des plus minutieuse. Au travers de 15 grands préceptes, l’auteur assemble les pièces d’un puzzle nommé sûreté.

L’auteur :

Jean-Jacques Richard

Ingénieur en sûreté et intelligence économique et diplômé d’HEC, Jean-Jacques Richard est à la fois un spécialiste en sûreté et en management d’entreprise. Fort de 30 ans d’expériences acquises au sein de grands groupes et sur le terrain d’opérations sensibles, il est également conférencier et blogueur sur toutes les thématiques liées à la sûreté.

Commander : par exemple ici.

C. Réville