SÉCURITÉ NUMÉRIQUE ET SANTÉ

Le cybercercle, dans le cadre de ses petits déjeuners, organisait le 24 janvier dernier une conférence sur un sujet peu abordé en cybersécurie : sécurité numérique et santé, dans les salons de la CCI

C’est Philippe Loudenot (1) qui a présenté ses réflexions sur ce sujet. On l’oublie souvent mais les dossiers médicaux, le pilotage de certaines machines (scanner, échographie), des process d’analyses médicales peuvent faire l’objet de piratage, entrainant la fuite de données confidentielles ou la mise en panne de machines et process d’analyse. L’état vient de mettre en lace une Feuille de route stratégique du numérique en santé, sous le nom de #Ma santé2022. Des préconisations y figurent sécurisant “la transformation numérique en santé”.

Jean-Pierre TROADEC

(1) après une carrière au sein du ministère de la défense à différents postes Philippe LOUDENOT devient responsable national de la sécurité des systèmes d’information du service de santé des armées. Puis FSSI adjoint dans le service du Haut fonctionnaire de défense et de sécurité pour les ministères chargés des affaires sociales, il rejoint les services du Premier ministre en 2011, ou il participe à la création et met en place un service du haut fonctionnaire de défense et de sécurité. Il en est nommé fonctionnaire de sécurité des systèmes d’information et conseille les autorités des services du Premier ministre, juridictions autorités administratives indépendantes en matière de cybersécurité. Il vient de rejoindre à nouveau le service du Haut fonctionnaire de défense et de sécurité des ministères chargés des affaires sociales comme FSSI