Fête du travail : Le régiment du Matériel (Lyon Gerland) recrute !

Un régiment de 800 hommes au cœur de Lyon

le  – M.G. – Actualités (l’Essor69)

Un régiment de 800 hommes au cœur de Lyon
L’atelier radio et transmissions

Combien de lyonnais savent que le 7e régiment du matériel (RMAT) est le dernier de la place de Lyon ? Très peu à en croire son commandant, le colonel Cyril Tashker qui souhaite profiter des 20 ans de son implantation sur le site du Parc de l’Artillerie (Lyon 7e) pour faire du prosélytisme et susciter des vocations dans l’un de ses très nombreux et divers métiers, à une époque où la conscription est révolue. La volonté étant donc désormais de « recruter des jeunes au plus près de leur environnement familial, afin de les conserver plus longtemps ».

Issu de différents organismes datant de l’après-guerre, le régiment a été fondé en Allemagne (Trèves) en 1985, mais c’est bien en 1999 qu’il a été recréé, après sa dissolution en 1993, suite à la chute du mur de Berlin, sur le site lyonnais, militaire depuis 130 ans.

Le 7e RMAT et ses 6 compagnies appartiennent aux troupes de montagne, ceci expliquant que le couvre-chef de ses militaires est une « tarte alpine » et non pas un béret… A ce jour, il est composé de 650 personnels militaires dont 150 réservistes, et 150 civils, déployés sur trois sites : Lyon, le cœur du régiment, Vars et Clermont-Ferrand. Actuellement 120 à 150 personnels sont déployés sur les différents théâtres d’opérations militaires dans le monde.

Chargé au déploiement opérationnel, des pièces détachées, de mécanique, de maintenance pour 11 régiments tous stationnés en Auvergne-Rhône-Alpes, le 7e RMAT offre une large diversité de métiers : maintenanciers, mécaniciens, transporteurs, logisticiens, etc.

La variété des activités s’étendant de l’entretien de véhicules automobiles, véhicules de l’avant blindés et/ ou dédiés aux troupes de montagne, de petits AMX, à électronique de précision, en passant par les radio-transmissions, l’informatique ou encore l’armement dévolus à ces véhicules, dont les tubes d’artillerie Caesar 255 mm.

Les métiers recherchés sont du niveau CAP, BEPC et bac pro, sans oublier des niveaux supérieurs bac + 5 ou licence pour d’autres types de qualifications.