Happy Gov Day à Lyon : le rendez vous international de la gouvernance

HAPPY
GOVDAY : le 2
ème
Sommet International de la Gouvernance

Un
Sommet pour des Gouvernances responsables

L’évènement
rassemblant quelques centaines de participants, vient de se dérouler
à la Région Auvergne Rhône-Alpes, salle des assemblées, à Lyon
le 27 novembre dernier.

Le monde fait
face à des enjeux sociétaux sans précédent.

Dans ce contexte,
cultiver la capacité de chaque individu, dès le plus jeune âge, à
transformer, agir, gouverner positivement la société dans
laquelle il grandit, à son échelle, à sa façon, est l’un des
enjeux majeurs aujourd’hui.

L’économie,
l’écosystème, l’environnement, notre monde se transforme, nous
avons besoin de renouveau, d’une évolution de nos
gouvernances vers l’émergence d’un capitalisme plus cognitif.

Mais à quoi
ressemblent ces entreprises, ces nouvelles institutions, ces
pionniers, qui ont acté ces changements dans leur gouvernance ? La
journée du 27 novembre avait pour vocation à répondre à ces
questions avec le concours d’une trentaine d’experts
internationaux.

A noter, dans les
intervenants, l’interview enregistrée de Claudie Haigneré,
spationaute, médecin, ainsi que femme politique. Elle est la
première femme française à être allée dans l’espace . Elle
témoignant de son expérience dans l’espace. Bien que non abordé,
car sans lien lors du colloque Happy Govday, on se souvient qu’en
2015 elle participait à un film documentaire sur les phénomènes
aérospatiaux non identifiés (PANs)* : Les ovnis et le pouvoir.
Face aux questions du journaliste servant de fil conducteur au film,
elle dit du bout des lèvres que dans le sujet des PANs/ovnis « il
y a sans doute des choses qui peuvent être du secret défense… il
y a sans doute quelque chose à cacher ». Les mots étaient
brefs, mis en exergue au montage, mais en 2015 il n’était pas
passés inaperçus auprès de la communauté ufologique (les
spécialistes étudiant les PANs).

Focus sur
Claudie Haigneré :

  • 1985
    à 1999: spationaute du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales)

  • 1996
    : vol de 16 jours à bord de la station orbitale russe MIR dans le
    cadre de la mission franco-russe CASSIOPEE.

  • 2001
    : vol de 8 jours à bord de la station spatiale internationale (ISS)

  • 2002-2004
    : ministre de la Recherche et des nouvelles technologies

  • 2004-2005
    :  ministre aux Affaires européennes

  • Officier de la Légion d’honneur

  • Chevalier dans l’Ordre National du Mérite

  • Ordre russe de l’Amitié des peuples

  • Ordre du mérite allemand

  • Médaille russe du courage
    personnel

* Les PANS sont
étudiés au sein du Centre national d’Etudes spatiales à
Toulouse, via son département « ovni », le GEIPAN
(Groupe d’étude et d’information sur les phénomènes
aérospatiaux non identifiés