PME de défense : EDEN Cluster rassemble les PME françaises de la défense, sécurité et sûreté depuis 10 ans

La
pérennité et la compétitivité de l’outil industriel français
passent par des PME fortes :


EDEN
(European Defense Economic Network), cluster des PME Défense,
Sécurité et Sûreté, a été fondé en 2008 à l’initiative de 6
entrepreneurs rhônalpins, avec le soutien de la CCI de Lyon et de la
DGA (Direction Générale de l’Armement).


Aujourd’hui, EDEN Fête ses dix ans de progression continue, 

associée au développement constant de ses membres.


(Jean-Luc LOGEL, président d’EDEN, en conférence de mi-journée prononcée par le général LOIACOBNO, gouverneur militaire de Lyon et Officier général commandant la Zone de défense sud-est)

Premier
cluster français de PME de défense, sécurité et sûreté, EDEN
rassemble une centaine de PME qui représentent 9 000 emplois et près
d’un milliard d’euros de CA, dont plus de la moitié à l’export.
Elles couvrent quatre domaines d’activités complémentaires :
équipements pour aéronefs, navires et véhicules ; détection,
protection et surveillance ; ingénierie et essais ; protection
individuelle.

Le
cluster a développé un modèle d’échange et de mutualisation qui
offre à ses membres davantage de visibilité, valorise leurs
savoir-faire et améliore leur positionnement concurrentiel sur les
marchés français et internationaux.

Il
leur
permet
dexporter
et
de
défendre
la
compétitivi
industrielle
f
rançaise
à
linternational,
grâce
à
différentes
actions
telles
que
lorganisation
dévénements
export,
lélaboration
de

solutions
globales,
le
partage
des
seaux,
un véritable travail de fond sur la dualité (activités militaire
et civile associées)
.

En
mutualisant leurs savoir-faire et technologies les plus innovantes,
les membres d’EDEN proposent des solutions personnalisées à des
prix compétitifs. En alliant l’expertise technique à une parfaite
connaissance des besoins du marché de la défense, cette communauté
rend plus cohérente l’offre des entreprises françaises.


La
stratégie d’EDEN se déploie autour de quatre axes principaux :

  • l’échange
    et le partage d’informations, essentiel dans ce domaine d’activité,
    tant sur un plan horizontal (entre les membres de l’association) que
    sur un plan vertical (les membres de l’association vis-à-vis de
    leurs clients) ;

  • la
    représentation commune de ses membres, notamment dans les grands
    salons internationaux, dans des séminaires ou instances de niveau
    national ;

  • une
    veille offensive et défensive, pouvant conduire à la mise en place
    d’actions de relations institutionnelles ;

  • la
    recherche et le développement en matière de défense.

 (Jean-Luc LOGEL, Président du CLUSTER ÉDEN avec Céline HAERI, directrice de ALEPH NETWORKS en Conférence de presse)


Plus
généralement, le cluster permet d’apporter une réponse aux enjeux
économiques en matière de défense et de sécurité, et par là
même favorise la compétitivité et le développement du tissu
économique par la création de réseaux d’entreprises et de
partenariats.

Une
aide concrète au développement international des PME

EDEN
permet aux PME-PMI d’exporter et de défendre la compétitivité
industrielle française à l’international, grâce à différentes
actions telles que l’organisation d’événements export,
l’élaboration de solutions globales, le partage des réseaux…

EDEN
encourage les synergies business et technologiques de ses membres
afin de rendre plus cohérente et visible l’offre des entreprises
françaises à l’étranger.

Les
membres mènent en commun des actions de prospection commune à
l’étranger, mutualisent leurs agents commerciaux (mandataires
indépendants chargés de négocier et de conclure des contrats de
ventes au nom et pour le compte d’une entreprise), partagent des
informations marchés & business et conçoivent ensemble des
plans de marketing et de communication.

Dix
ans après,
EDEN
fidèle à ses « fondamentaux » :

  • un
    cluster
    de PME industrielles dirigé par les patrons de PME industrielles ;

  • des
    moyens mutualisés au profit du développement de ses entreprises
    membres sur les marchés défense et sécurité à l’export ;

  • le
    regroupement de PME à capitaux français, indépendantes ;

  • le
    principe de cooptation des nouveaux entrants par la communauté des
    membres existants ;

  • un
    cluster majoritairement financé par ses membres.

« Ces
entreprises produisent en France, emploient des ingénieurs, des
ouvriers et des techniciens qui partagent le quotidien de leurs
clients. Toute cette communauté allie l’expertise technique à une
parfaite connaissance des besoins du marché de la Défense, ce qui
rend plus cohérente l’offre des entreprises françaises en matière
de défense, sécurité et sûreté, dans les domaines civils et
militaires. Nous portons ensemble une innovation pragmatique en phase
avec le marché, donc plus sûre de ses débouchés »,

déclare Jean-Luc Logel, président du cluster depuis l’origine.

photos © IHEDN Région Lyonnaise