Nouvelles des Armées

Toulon: Pour son retour en mer en 2019, le «Charles-De-Gaulle» opérera dans l’océan Indien

(lire l’article sur 20minutes)

DÉFENSE Cette première opération, après les travaux de rénovation du porte-avions engagés début 2017, s’inscrit dans un contexte de tension en mer de Chine méridionale…

20 Minutes avec AFP

Publié le 19/10/18 à 11h36 — Mis à jour le 19/10/18 à 12h11

Le porte-avions Charles-De-Gaulle se rendra dans l’océan Indien en 2019, quand les travaux de rénovation du bâtiment engagés début 2017 seront achevés, a annoncé vendredi la ministre des Armées Florence Parly.

« Le fait que le Charles-De-Gaulle retrouve bientôt la mer avec ses pleines capacités opérationnelles, va redonner à notre groupe aéronaval une puissance de projection et en renforcer la dimension politique. Il est d’ailleurs prévu qu’il se rende dans l’océan Indien en 2019 », déclare la ministre dans un entretien accordé à La Provence.

Des atteintes au droit international en Chine méridionale

« Nous avons toujours été en première ligne pour défendre un droit imprescriptible qui est la liberté de navigation dans les eaux internationales », poursuit Florence Parly. « Et chaque fois qu’il y aura des atteintes à ce principe fondamental du droit international, comme c’est le cas en ce moment en Chine méridionale, nous manifesterons notre liberté d’agir et de naviguer dans ces eaux », ajoute-t-elle.

La France est engagée dans une stratégie de diplomatie militaire afin de préserver ses intérêts et contribuer à contrer les velléités territoriales de Pékin. Fin mai, un bâtiment de projection français, le Dixmude, avait déjà croisé en mer de Chine méridionale, et une mission aérienne d’une envergure inédite a eu lieu en août en Asie du Sud-Est, impliquant trois Rafale, un avion de transport militaire A400M, un A310 et un ravitailleur.

Depuis 2014, la France fait régulièrement patrouiller ses navires en mer de Chine méridionale pour marquer son attachement à la liberté de navigation. En 2016, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian, appelait les marines européennes à « une présence aussi régulière et visible que possible dans les espaces maritimes en Asie ».■

Synthèse du point presse

du ministère des armées

qui revient notamment sur les 1 an du plan famille, plan annoncé par la Ministre des Armées l’année dernière pour remédier aux fragilités du métier, dans la mesure où « Il n’y a pas de soldat fort sans famille heureuse » : à télécharger ici.