Nouveau dispositif d’intelligence économique au sommet de l’Etat

Après d’intenses tractations au sommet de l’Etat, c’est finalement Thomas COURBE, l’actuel numéro deux du Trésor, qui devrait prochainement devenir le patron de l’Intelligence économique du gouvernement. Cet ingénieur de l’armement prendra en même temps la tête de la Direction générale des entreprises (DGE) de Bercy.

Thomas COURBE

(info AFP, et photo RB – Fred Romero / Flickr. Thomas Courbe …)

Après d’intenses tractations au sommet de l’Etat, c’est finalement Thomas COURBE qui devrait prochainement devenir le monsieur “Intelligence économique” (IE) du gouvernement en remplacement du CISSE parti dans le privé en janvier. En plus de cette mission hautement stratégique consistant à anticiper les menaces qui pèsent sur nos entreprises, ce quadra prendrait en même temps la tête de la Direction générale des entreprises (DGE) de Bercy. Cette configuration inédite doit permettre de donner un nouvel élan à cette fonction, qui n’a cessé de faire l’objet de changements administratifs au gré des gouvernements successifs : après la D2IE, le SISSE, les formes changent mais l’objectif demeure. Un symptôme des difficultés de l’Etat français à définir sa politique en la matière.