Untitled Post

Le Souvenir Français
LA LETTRE N°24

JANVIER 2018

Facebook

Twitter

 
PAROLE DU PRÉSIDENT GÉNÉRAL


Au Revoir Là-Haut

Un livre, un film, un grand écrivain. Pierre Lemaitre vient de faire découvrir à des millions de Français ce que fut le « Ballet des Morts » au lendemain de la Première Guerre mondiale. Un ballet articulé autour de trois grands temps : l’identification, aisée pour les décès en hôpitaux, difficile pour les combattants tués sur le front ; la restitution aux familles lorsque celles-ci l’ont souhaitée ; l’inhumation définitive dans une tombe familiale ou dans une nécropole nationale. Un roman et un film pour comprendre l’histoire. Mais un roman et un film qui ouvrent sur le temps présent autour d‘une question simple. “Que sont devenues cent ans après la fin de la guerre ces tombes familiales dans lesquelles furent inhumés les corps des combattants restitués ? Que serait devenue la tombe d’Edouard Péricourt, le héros d’ « Au Revoir Là-Haut » ?

Cette question est désormais centrale pour tous ceux qui croient que les tombes des “Mort pour la France” sont dans chaque commune des éléments incontournables des chemins de la mémoire. “Au Revoir Là-Haut” traduit avec émotion ce que furent les combats de nombreuses familles pour récupérer les corps de “leur combattant”. Cent ans plus tard, c’est avec autant d’émotion que nous devons freiner la disparition de ces tombes familiales.

“Au Revoir Là-Haut” nous encourage à mener une bataille pour sauver les tombes des “Mort pour la France”.

Une bataille pour que le « Ballet des Morts » ne se termine pas pour 300 000 combattants de la Grande Guerre dans les fosses communes des cimetières communaux.

Serge BARCELLINI
Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l’association “Le Souvenir Français”

 

Contact :

communication@souvenir-francais.fr 

 

A chacun de nos lecteurs, je présente des vœux sincères pour eux et leurs familles

Pour que vive notre mémoire nationale.

 

Lire la suite ici.