Lu pour vous dans LYON MAG https://www.lyonmag.com/

“La philosophie générale de ce partenariat s’appuie sur la volonté de constituer des équipes civilo-militaires en vue d’un projet médical commun permettant d’assurer une parfaite complémentarité et de contribuer à la prise en compte du soutien à la défense”, expliquent les HCL.HEH - Lyonmag.com

Un ensemble hospitalier civil et militaire créé à Lyon

HEH – Lyonmag.com

Les HCL et l’Hôpital d’Instruction des Armées Desgenettes ont annoncé la création d’un ensemble hospitalier civil et militaire à Lyon. Le projet, qui coûtera plus de 77 millions d’euros, a été validé par le ministère des Armées et par le ministère de la Santé.

Le partenariat, dont l’objectif est de réduire les coût tout en maintenant une bonne qualité de prise en charge des patients, s’articule autour de quatre axes, à commencer par la mutualisation des soins. Ainsi, toutes les activités de chirurgie, de réanimation et d’anesthésie de l’hôpital Desgenettes sont transférées sur le site de l’hôpital Edouard Herriot, ce qui représentent 5 000 interventions. Concernant les urgences, les prises en charges des traumatisés graves et des urgences chirurgicales seront regroupées à HEH, tandis que le service d’accueil des urgences médicales sera conforté à Desgenettes. L’hôpital militaire prendra, lui, à sa charge l’ensemble des activités de MPR de l’hôpital Henry Gabrielle, ce qui complètera les activités existantes de rééducation des blessés militaires.

On retiendra aussi un renforcement des missions d’enseignement et de recherche des deux parties. Des étudiants militaires pourront dès lors être accueilli aux HCL et des professionnels de santé civils pourront intervenir au sein de l’école de Santé des Armées de Bron.

Concernant les gestions de situations sanitaires exceptionnelles, des actions de formation et des entrainements communs seront organisés pour améliorer leurs interventions dans de telles situations.

Enfin, HEH et Desgenettes ont annoncé ce lundi une coopération au titre des activités médico-techniques et de support, que ce soit en imagerie, en biologie ou en pharmacie.

Le nouveau pavillon H de l’hôpital Edouard Herriot doit ouvrir en juin 2018, mais le projet dévoilé ce lundi, deviendra vraiment concret à l’horizon 2020.