“L’humanitaire en guerre. Le Comité international de la Croix-Rouge à l’épreuve de la Première Guerre mondiale” – ce soir à Lyon

Dans le cadre du centenaire de la remise du prix Nobel de la Paix au Comité international de la Croix Rouge, nous aurons le plaisir de recevoir Daniel Palmieri, historien et chargé de recherches historiques au Comité International de la Croix Rouge. Il donnera une conférence le lundi 11 décembre 2017 à 18 heures  dans l’Auditorium des Archives départementales du Rhône et de la Métropole de Lyon, sur le thème 


“L’humanitaire en guerre. Le Comité international de la Croix-Rouge à l’épreuve de la Première Guerre mondiale”

“L’humanitaire en temps de guerre n’est pas né en 1914. Pourtant, sans la Première Guerre mondiale, il n’existerait pas tel que nous le connaissons aujourd’hui. Le Grande Guerre a en effet été le creuset où est né l’humanitaire moderne. Pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) – initiateur du Mouvement international de la Croix-Rouge/du Croissant-Rouge et la plus vieille organisation humanitaire toujours en activité -, 14-18 marque un triple tournant. Tout d’abord le CICR, jusque-là une petite institution philanthropique, devient une véritable organisation internationale humanitaire, tant par les moyens à sa disposition que par son champ d’action. Parallèlement, la guerre met le CICR aux prises avec de nouveaux défis humanitaires (victimes civiles, captivité de masse, disparus, …) auxquels il s’agit d’apporter des réponses. Enfin, la Première Guerre mondiale confronte le CICR à des problématiques (place et rôle des femmes dans l’humanitaire, argent, compétition, réputation, instrumentalisation de l’action humanitaire,…) qui restent d’actualité pour lui comme pour les autres organisations oeuvrant aujourd’hui en faveur des victimes de la violence armée.”