Notre prochaine Table d’Hôte



Les
généraux mettent en œuvre l’Art de la guerre et exercent l’Art
du commandement. L’Art de la guerre est l’ensemble des capacités
cognitives qui permettent au général de vaincre son adversaire en
dépit de circonstances défavorables (effet du climat ou du
relief ; infériorité numérique, technologique ou morale des
troupes ; situations inattendues ou hasard malheureux).

Trois
critères définissent un Grand capitaine : des victoires répétées ;
l’invention (ou l’application remarquable) d’un concept décisif
au plan tactique, opérationnel ou stratégique ; une influence
déterminante sur la pensée militaire. L’Art de la guerre répond
certainement au concept d’une expertise, mais même s’ils
ont eu une petite expérience préalable, les grands capitaines sont
immédiatement efficaces de façon créative voire géniale, car ils
ne peuvent se permettre l’échec. Au combat, l’accumulation
d’années d’expérience aboutit à une série de victoires qui
constituent un avantage cumulatif (« le succès construit le
succès »).

Le
talent militaire du général résulte d’une progression en deux
étapes : l’acquisition de savoirs puis leur mise en
application, celle-ci reposant sur des fonctions d’inhibition,
de flexibilité, de planification, de résolution de problèmes et de
prise de décision. La bonne compréhension de ces étapes
pourrait déboucher sur des recommandations pédagogiques (pour la
1
ère
étape) et opérationnelles (pour la seconde).

Pour
en savoir plus, nous avons invité :

M.
Bernard CROISILE

Neuropsychologue
aux HCL

qui
traitera le thème :

L’approche
cognitive de l’Art de la guerre

le
mercredi 21 septembre 2016 à 12h30 (accueil à 12h)

au
cercle mixte du Quartier Général Frère (salon jaune) – 22 avenue
Leclerc 69007 Lyon

Si
vous n’êtes pas déjà inscrit, faites-le au plus vite en cliquant
sur ce
lien

(repas
17€ par personne et n’oubliez pas de valider l’envoi dans la
fenêtre).

Il
est inutile d’envoyer un chèque au préalable. Le règlement se
fera par chèque ou espèce directement sur place
).