Alerte et conduite à tenir en cas d’attaque terroriste

Connaissez-vous le système d’alerte et d’information des populations (SAIP) ? Source Ministère de l’intérieur : « Le SAIP est un ensemble structuré d’outils permettant la diffusion d’un signal ou d’un message par les autorités.

Son objectif est d’alerter une population exposée, ou susceptible de l’être, aux conséquences d’un évènement grave. Elle doit alors adopter un comportement réflexe de sauvegarde.

Son déclenchement et le contenu du message sont réservés à une autorité chargée de la protection générale de la population, de l’ordre public et de la défense civile. Sur le terrain, cette compétence est détenue par le maire et le préfet de département.

Le SAIP assure une double fonction :

Une fonction d’alerte

En l’entendant, la population doit appliquer des mesures réflexe de sécurité. Ces consignes doivent l’amener à :

·         se mettre en sécurité (se protéger dans un bâtiment ou évacuer la zone de danger),

·         se tenir informé,

·         éviter de téléphoner (sauf urgence médicale),

·         ne pas aller chercher ses enfants à l’école.

Cette fonction d’alerte doit donc trouver une population sensibilisée, en capacité de réagir de manière pertinente. Tous les citoyens contribuent ainsi à l’efficacité des actions de secours de la sécurité civile.

Une fonction d’information

Elle permet de préciser les consignes de sécurité à suivre en urgence et de donner les indications sur l’évolution de l’évènement.

Géolocalisation ou alertes personnalisées. En cas de crise majeure, notamment en cas d’attentat, l’application, gratuite, permet d’alerter directement tous ceux qui l’ont téléchargée. Deux solutions sont proposées : soit l’utilisateur accepte d’être géo-localisé et reçoit automatiquement l’alerte s’il se passe quelque chose près de là où il se trouve, soit il enregistre plusieurs villes et reçoit une alerte uniquement si un événement survient dans l’un de ces endroits.

La société qui a développé cette application (DEVERYWARE) garantit que la géolocalisation des utilisateurs de l’appli ne sera stockée et accessible nulle part. C’est le smartphone qui recevra l’alerte s’il se trouve dans une zone concernée. Ni les noms ni les numéros ni les localisations des utilisateurs ne seront connus de la société ou des autorités. 

Discrétion.  C’est le Préfet de la zone concernée par la crise qui choisira de déclencher l’alerte et définira aussi son périmètre (une ville, un département, une région). En cas d’alerte pour un attentat, l’application n’émettra aucun son ou vibration (pour ne pas mettre en danger d’éventuels otages qui recevraient l’alerte). Les utilisateurs recevront donc une alerte silencieuse (mais bien visuelle). En cas d’un événement d’une autre nature – attaque chimique, nucléaire, menace sur un barrage hydraulique – le Préfet pourra assortir l’alerte d’un signal sonore (sirène ou bips).

A télécharger, donc, sur vos téléphones et autres objets connectés (Tablettes, phablettes, etc…)

Apple https://itunes.apple.com/fr/app/saip/id1116703676?mt=8

Androïd  https://play.google.com/store/apps/details?id=com.deveryware.saip&hl=fr

En complément : conduite à tenir en cas de soupçon de radicalisation

Téléchargez ici la brochure “stop djihadisme”

.