Dernier numéro de CODEX : Conduire des opérations hybrides

“Depuis que l’état d’urgence a été décrété dans la nuit du 13 au 14 novembre, “la France est en guerre”. Les forces armées sont massivement déployées pour protéger le territoire national, les ressources de la Défense et du ministère de l’Intérieur sécurité mobilisées pour traquer l’ennemi. Pourtant, nos villes ne ressemblent pas à Homs ou Madaya, les services publics et l’activité économique ne sont pas interrompus, les journaux ne publient pas chaque jour la liste de dizaines de combattants “morts pour la France”. Tout simplement parce que, si la nature de la guerre est une constante, ses caractéristiques évoluent constamment. C’est ce que démontre Joseph Henrotin dans un livre important, publié en 2014: Techno-guérilla et guerre hybride. Dans les conflits auxquels nous sommes désormais confrontés, agilité et capacité d’anticipation sont plus que jamais nécessaires, faisant du renseignement la pierre angulaire de toute stratégie de riposte efficace. (…)”


Lire la suite ici.