Sécurité et crimes contre l’environnement : deux jours de réflexion de haut niveau à Nîmes

 

CONFÉRENCE INTERNATIONALE

Sécurité et crimes
contre l’environnement

Impacts sur l’environnement, l’économie et les acteurs économiques

9-10 novembre
Nîmes

inscriptions




AJ2Chère Madame, cher Monsieur,

Le 9 et 10 novembre prochain, à l’initiative de FITS, le Forum international des Technologies de sécurité, de NÎMES MÉTROPOLE et de la sous direction d’INTERPOL spécialisée contre les crimes environnementaux, tous les acteurs qui s’engagent pour la prévention, la sécurité, et contre les pollutions, le trafic et les atteintes à l’environnement se réuniront à Nîmes.

Chacun doit prendre conscience que le coût des activités illicites liées aux déchets, à la pêche, au bois, à la flore, aux ressources, au climat sans oublier la faune sont énormes pour l’environnement et pour les citoyens. Les états et les acteurs économiques, les entreprises vertueuses et celles qui mettent en œuvre des stratégies de responsabilité sociale et environnementale à la hauteur des enjeux du climat et du développement durable en subissent les conséquences directes : ils sont les premières victimes de la concurrence déloyale des réseaux criminels.

Crimes contre l'environnementFace à la menace croissante que représente cette criminalité écologique, à la prise de conscience citoyenne des enjeux du développement durable, les pouvoirs publics réagissent par des politiques et des actions d’anticipation, de prévention, de répression et de réparation des atteintes portées à l’environnement. Présentes sur le terrain, les ONG qui luttent pour la protection de l’Homme et de l’environnement mènent un travail de fond en informant les citoyens, en mettant en place des actions ciblées de sensibilisation et en proposant des solutions concrètes.

Cette conférence sera également l’occasion de questionner l’application des peines et la loi sur la responsabilité environnementale ou « LRE » issue d’une directive européenne, l’inscription du préjudice écologique dans le Code civil, le contexte pénal international pour lutter contre cette forme de grande criminalité organisée, souvent transnationale. Force est de constater que les profits engendrés par ces crimes et trafics contre l’environnement sont élevés tandis que les poursuites en la matière restent rares et les sanctions légères.

A l’approche de la COP21, « Sécurité et crimes contre l’environnement », servira de cadre pour explorer toutes les facettes de cette criminalité qui interfère directement avec les conséquences du réchauffement climatique. L’objectif sera d’analyser la réalité pour déterminer la voie à suivre et renforcer l’ensemble de la chaîne des acteurs qui lutte contre les atteintes à l’environnement.

Nous vous donnons rendez-vous à Nîmes, le 9 et 10 novembre prochain.

Dans l’attente de vous y rencontrer,

Bien à vous,

Alain JUILLET
Président de FITS
Forum International des Technologies de Securité

 inscriptions

REVUE DE PRESSE

Figarofr Le Figaro : “Très profitables et impunis, les crimes environnementaux se multiplient”

EMag         Environnement Magazine : “Interpol s’attaque aux crimes environnementaux”

AE2Actu Environnement : “Criminalité Environnementale : La lutte s’organise”

mosaic