Innorobo a fermé ses portes. Un gentil Kindergarten…

La grand messe des robots a présenté de nouveaux gadgets sans usage mais fortement colorés : l’imagination des créateurs reste débridée, mais leur sens pratique n’offre pas beaucoup d’horizon.

Nous avons apprécié diversement le robot qui prépare une limonade, la machine à café de forme humanoïde, l’écran vidéo sur roulettes qui dit bonjour… Remarqué l’intérêt des concepteurs pour des robots-collaborateurs “cobots” qui allègent les tâches répétitives, mais les vrais robots intégrés en ligne de production ou réalisant de vraies tâches complexes sont absents de cette kermesse. On est ici loin des usages industriels.

En revanche, pour le grand public, c’est un merveilleux magasin de jouets.

En tant que qu’association d’auditeurs IHEDN, notre préoccupation reste la sécurité : nous constatons cette année encore l’absence absolue de préoccupation de sécurité dans la conception de ces petites machines sympathiques. Aucune conférence, aucun atelier, aucun produit présenté ne considère ce sujet. Or, toutes ces jolies petites choses s’orientent bien entendu vers la connexion et le pilotage par mobiles : nous avons là une porte d’entrée magnifique pour les hackers, qui trouveront certainement plus amusant de passer par votre aspirateur automatique pour accéder à votre box et, guère plus loin, à votre interface bancaire.

Cette année encore, méfiez-vous des robots grand public : c’est joli mais pas encore au point.

(photo : clubic)

lire leur article sur leurs trois robots préférés