ACTUALISATION DE LA LPM : un avis autorisé – quelle armée demain ?

     L’actualisation de la loi de programmation militaire intervient de manière précoce, précipitée
par les évènements du début de l’année et la décision du Président de la République, chef des armées, de ralentir la baisse des effectifs, voire même de les revoir à la hausse pour l’armée de terre. Mais, il est bien entendu qu’il s‘agit là d’une actualisation et non d’une révision. En effet, nulle surprise stratégique n’est à prendre en compte. La menace qui s’est concrétisée brutalement était bien celle annoncée par les analyses du dernier Livre blanc, et même, déjà, par celui de 1994. Les mesures prises à la suite de l’émoi légitime provoqué par les attentats commis par seulement trois terroristes ont montré clairement que le format des armées et plus particulièrement celui de l’armée de terre, principale concernée, ne permettait pas d’entretenir dans la durée – indéterminée, en l’occurrence – un plan de sécurité publique d’une telle ampleur. (…)

Lire la suite de la lettre des généraux en 2ème section, largement consacrée à la LPM.

Lire aussi l’article d’OPEX360 sur le nouveau format de nos armées terrestres.

… et le dossier thématique sur la restructuration du MinDef.