L’IE comme outils de maîtrise et de positionnement des entreprises dans leur environnement international : une conférence de Lyon III Jean Moulin qui a retenu l’attention

Lundi 23 Mars s’est tenu à Part Dieu, dans la prestigieuse sky room de la tour Oxygène, le colloque annuel du master 2 Intelligence économique de l’Université Jean Moulin, Lyon 3. 

Cette réunion, parrainé par l’Aderly portait sur l’Intelligence économique en tant qu’outils de maîtrise et de positionnement des entreprises dans leur environnement international. 

Après une rapide introduction de Mr Mollerat, directeur exécutif adjoint de l’ADERLY , le débat a commencé. Plusieurs intervenants, tous de grande qualité, s’étaient déplacés pour l’occasion. Apportant chacun leur vision spécifique en communiquant sur leur expérience, ces experts ont permis de définir un beau panorama des risques et des bonnes pratiques à adopter dans un contexte international. 

Dans une première partie, Mr Sueur, officier de la DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure) a exposé les nouveaux risques dû à la cybercriminalité, de plus en plus courant et les bonnes pratiques pour s’en prémunir, trop souvent ignorées. 

Mr Vuillerme, ancien commissaire divisionnaire de la police nationale, a, quant à lui, évoqué ses missions professionnelles, en France et à l’étranger allant de la direction de forces onusiennes au maintien de l’ordre territorial. 

Ensuite, Mr Bourgou, consultant, a exposé l’utilité de l’intelligence économique dans toutes les étapes de son métier, que ce soit dans la captation de marché ou dans l’élaboration de la réponse à appel d’offre international. 

Enfin, Mr Rivaton et Mr Khoury, respectivement directeur général et directeur de la zone Moyen Orient de Cristal crédit, sont intervenus sur les problématiques de management interculturel, à ne pas négliger dans le monde des affaires. En conclusion, pratiquer l’intelligence économique, c’est être conscient des menaces et faire preuve d’une capacité de compréhension, de connaissance et d’adaptation à toute épreuve. Elle est l’art de choisir le bon moyen d’action en fonction des circonstances que ce soit face à une cyberattaque, un risque sécuritaire physique ou une négociation à l’étranger.


 

L’ AA IHEDN Région Lyonnaise était représentée par Jean-Luc Lamboley, membre du comité directeur en charge des travaux d’étude et par Christophe Réville, secrétaire général.

Merci aux organisateurs de cette prestation  de haut niveau.