Les Auditeurs publient

 L’Administration de l’Etat : Le premier manuel opérationnel sur le fonctionnement de l’Etat
Patrick Gérard, 52e session nationale
LexisNexis, 38 €

Enrichi par la grande expérience administrative de son auteur, cet ouvrage s’adresse à l’organisation et au fonctionnement de l’administration d’Etat, qu’elle soit centralisée ou déconcentrée. Chaque sujet est accompagné d’exemples concrets qui présentent des usages et pratiques souvent peu connus. L’ouvrage répond notamment aux questions suivantes : Comment les dirigeants de l’administration de l’Etat sont-ils choisis ? Quelles sont leurs fonctions ? De quelle manière l’Elysée, Matignon et les cabinets ministériels disposent-ils de l’administration de l’Etat ? Par quel processus les bureaux élaborent-ils décrets et arrêtés ?
« L’Administration de l’Etat » s’adresse tout particulièrement aux étudiants en droit administratif, administration publique, affaires publiques, aux candidats aux concours de l’ENA et aux autres concours administratifs ainsi qu’à tous ceux qui partagent ou s’intéressent au fonctionnement de l’Etat.

 Libérez Tombouctou
Journal de guerre au Mali
Frédéric Gout (SN66)
Editions Tallandier – Témoignage – 18,90 €

Janvier 2013, opération Serval. Le colonel Frédéric Gout lance son régiment d’hélicoptères de combat dans le désert du Mali. Sa mission : libérer Toubouctou de la menace islamiste. Jour après jour, au coeur du conflit, il tient un journal de guerre.
« Le 11 janvier, j’ai reçu l’ordre de déployer mon groupement aéromobile au Mali. Lancés à la poursuite d’un ennemi déterminé, mes vingt hélicoptères sont de toutes les missions : débarquement à Bamako, prise de Tombouctou, course à l’ennemi vers Gao et Tessalit, destruction des djihadistes retranchés dans le massif des Ifoghas.
Mon récit raconte une aventure hors norme : celle du peuple malien soumis à la domination impitoyable de quelques-uns ; celle du quotidien de mes soldats, hommes et femmes, engagés dans une opération militaire dangereuse et inédite. La mienne, enfin, car, au-delà des combats, j’ai affronté de nombreux défis techniques, climatiques et humains.
Pendant trois mois, je n’ai eu que deux objectifs : libérer le Mali et ramener tous mes hommes vivants. »

 Jean Quenette, avocat, député, combattant, préfet-résistant, acteur économique – Un Lorrain dans le XXe siècle
Anne-Marie Quenette (27e session nationale)
Editions du Quotidien – 30 €

Des études consacrées à la sinistre période de l’occupation ont assez démontré que la Résistance ne fut pas le seul fait d’un seul et même élan patriotique répondant à l’appel du général de Gaulle.

Alors que certains ministres du gouvernement de Vichy avaient officiellement pactisé avec l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste, un bon nombre de Français ont choisi de se battre sur place contre l’occupant, à tous les niveaux, au sein même de l’appareil de l’Etat.

Jean Quenette, l’une des principales personnalités de la droite nationale avant-guerre, avocat, conseiller général, député, et de 1940 à 1943, préfet régional de Laon puis de Bretagne et de Bourgogne, fut un de ces vichysto-résistants. C’est en fournissant à Londres d’importants renseignements sur les mouvements de l’armée allemande et ses bases sous-marines, en vue du débarquement allié, qu’il participa le plus activement à la Résistance.

Devenu suspect pour ses initiatives personnelles et révoqué par Vichy fin 1943, il fut contraint de passer dans la clandestinité pour échapper à la Gestapo.

En 1945, refusant, pour des raisons de principe, vu le caractère indéniable de ses faits de résistance, de solliciter la levée de son inéligibilité pour avoir voté les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, Jean Quenette abandonna la carrière politique.

Inspiré par la plus légitime admiration d’une file pour son père, mais fondé sur une scrupuleuse documentation, principalement sur les archives personnelles, inédites, de Jean Quenette, ce livre brosse le portrait d’un combattant dont la vie entière fut vouée au culte de l’honneur de la patrie, de la justice et du droit.